Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cracotte découvre le Nice Jazz Festival en ce mardi 17 juillet

L'ouverture du Nice Jazz Festival a eu lieu ce mardi soir, les intempéries de lundi ayant empêché l'ouverture initialement prévue ce lundi 16 juillet. 

Cracotte vous embarque dans sa première soirée d'envoyée spéciale pour aposterioriapriori, et nous livre ses impressions, ses rencontres. 

IMG_1666.jpgC'est avec un chant doux que Cracotte a franchi les portiques de sécurité de l'entrée des artistes pour vivre sa première soirée du NJF. 

Il est tôt, 17 heures, car ce soir les portes du théâtre de Verdure ouvrent à 18 heures, et comme il se doit, une envoyée spéciale arrive bien avant pour faire un tour du site, préparer le taff de la soirée. 

Arrêt à l'espace presse, qui fera l'objet d'un article à venir. Rencontre avec les photographes, les confrères et le soleil qui tape fort haut dans le ciel. Un verre d'eau s'impose !!!

Découverte du site de cette nouvelle édition, et quelques changements sont à noter : l'implantation des buvettes, des différents stands, des toilettes. Comme une impression qu'il y a plus de place qu'avant avec cette nouvelle configuration. 

Côté Verdure pas de changement. Pour cette première soirée, les jardins ne sont pas entièrement ouverts au public puisque Côté Verdure l'entrée est gratuite, ce qui n'est pas le cas pour la scène Masséna où Jack Johnson est attendu par un public de tout âge. 

Grégory Porter, parrain de cette soixante dixième édition se produit sur la scène du TDV à 22 heures 30. Un grand merci à cet immense et humble artiste qui n'a pu se produire lundi. 

Cracotte est éblouie par cette foule très hétérogène qui s'émerveille devant les artistes qui ont le privilège de faire l'ouverture du NJF. Le jazz c'est ça : une musique, un état d'esprit, une philosophie qui permet à des gens de tout horizon de partager des moments doux et forts. Le jazz a le pouvoir d'unifier, d'oublier les tracas du quotidien, et en ce premier soir qu'il est bon de se laisser porter d'une scène à l'autre pour communier ensemble. 

Les artistes programmés sont tous très talentueux, généreux et en interaction avec le public qui a préféré snober le show à l'américaine de l'Allianz, pour se retrouver comme chaque année et fêter la vie. 

IMG_1664.jpgCracotte va découvrir les coulisses d'un festival, donner son premier interview, rencontrer les acteurs de ce merveilleux festival. Cracotte a des paillettes plein les yeux, cesse son chant de cigale et s'en va rêver pour nous revenir très vite avec une lettre touchante d'émotions et de rires. 

A demain, où est attendu le grand, l'incontournable Orelsan. 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel